Une journée dans la peau de Geneviève MEGRET


Noter cet article

Afin d’en savoir davantage sur la vie de propriétaire de chevaux de haut niveau, Geneviève MEGRET, propriétaire du Haras de Clarbec et partenaire Ravene depuis quelques années, nous en dit plus sur ce qui rythme son quotidien.

Geneviève passant du temps avec ses poulains

Pour l’organisation de la journée, la règle c’est qu’il n’y a pas de règle. Avec les chevaux, je crois que c’est un principe. Lever 8h. C’est mon luxe ! Sauf les jours ou il y a concours de jeunes chevaux ou autres et là, ça peut être 5h30 éventuellement. Un bon petit déjeuner pour commencer la journée. Arrivée aux écuries à 9h. Debrief du matin avec Pauline, la chef d’écurie pour voir si tout le monde va bien ou si certains chevaux ont divers problèmes. Puis direction le bureau pour jeter un coup d’œil sur les e-mails et parler avec ma fidèle assistante Stéphanie des tâches importantes de la journée. Ensuite, ce sont des allers et retours permanents entre bureau et carrière ou manège pour assister au travail des chevaux, particulièrement quand ils sautent et gérer les différents sujets administratifs et techniques. Pas le temps de s’ennuyer ni de rêver !

Pause déjeuner entre 12h45 et 14h en général. Déjeuner léger et rapide (ma spécialité : les œufs sur le plat au parmesan)

L’après-midi se déroule à peu près de la même façon. En fin d’après-midi je prépare la liste des chevaux et des cavaliers pour le lendemain. Nous essayons de faire pour chaque cheval un programme équilibré par rapport à la semaine. Ajoutons à cela quelques réunions en visioconférence SHF, SF, je peux parfois être à mon bureau jusqu’à 19h30-20h.

Bien sûr, quand le vétérinaire ou le maréchal ferrant passent, on examine ensemble les cas délicats et il y a toujours des petites surprises tout au long de la journée !!

Et puis il y a en saison les différents concours et également les étalons à gérer pour le côté reproduction et l’élevage.

Une chose est certaine, je n’ai jamais le temps de m’ennuyer. J’essaie toujours par contre quand ma journée de travail est terminée, de m’accorder un petit moment de lecture. J’adore lire.


Laisser un commentaire