Présentation – Chew Bacca


Bonjour à tous,

On continue sur notre lancée avec une nouvelle présentation ! Il commence à faire quelques apparitions, vous le voyez parfois, tantôt pour relayer Tak dans son travail de mannequin/modèle/testeur, tantôt pour illustrer quelques propos… Comme évoqué dans ma présentation, aujourd’hui je vous parle de la tête d’ange qui m’accompagne chaque jours dans ma vie professionnelle, de cavalière, et avec qui je découvre les joies d’être propriétaire ! J’ai nommé le fameux Chew Bacca 🙂

Le commencement

Pour commencer, j’ai rencontré pour la toute première fois Chew Bacca il y a presque 3 ans. À l’époque je montais un entier qu’on m’avait confié chez un particulier (photo 1).

Au détour d’une visite avec ce dernier dans une écurie privée, je m’arrête devant un boxe. Pas de nom sur la porte, mais de long crins noir qui contrastent avec une belle robe dorée, une prestance et beaucoup de force dans le regard.

Je le sens, c’est lui.

LA rencontre

Un an plus tard, l’opportunité se présente pour prendre des cours dans cette écurie, je découvre alors le nom de celui que j’avais déjà repéré “Chew Bacca”. Il a 6 ans, il est isabelle, mesure 1m47 et est ONC mais on suppose du sang lusitanien. Loin de moi l’idée de l’acheter, je sais qu’un cheval c’est beaucoup de plaisir, mais aussi beaucoup de contraintes que je ne souhaite pas m’imposer… Une demi-pension alors ? Problème, à 6 ans il n’est toujours pas débourré. C’est pas grave ! Je prends mon mal en patience et de longues séances de pansage et de liberté s’installent. Parallèlement le travail commence et le début du débourrage par une professionnelle : longe, tapis, selle… Chew Bacca se révèle caractériel. Pour ma plus grande joie je finalise le débourrage toujours encadrée et il devient enfin ma demi-pension.

Durant une année, nous prenons des cours, nous évoluons, nous partons en balade, nous enchainons quelques obstacles. Je suis pratiquement sa seule cavalière, notamment à cause de son caractère, j’envisage même de prendre une pension complète, et parfois de l’acheter, mais je me raisonne vite.

La fin de l’année arrive, et on nous annonce que l’écurie souhaite fermer. Je ne sais pas si elle réouvrira et l’idée de voir Chew Bacca loin de moi n’est pas pensable. Le coeur a prit le dessus sur la raison, je deviens officiellement sa propriétaire le 30 juillet 2019, pour le meilleur et pour le pire…

Le début de l’aventure !

Il change donc de pension, je souhaite qu’il passe le maximum de son temps au pré car c’est un cheval anxieux et qui s’emporte parfois.

Et notre nouvelle vie commence !

Il a quitté le boxe qu’il a toujours connu (photo 1) pour découvrir le pré (photo 2) et retrouver son frère Obi Wan par la même occasion (photo du bas)

Nous évoluons encore plus chaque jour ! Nous découvrons ensemble le travail à pied, nous nous ouvrons l’un à l’autre. Et comme tout cavalier, nous rêvons de magnifiques projets : bivouac, balade sur la plage, concours, Lamotte ? (pourquoi pas !), mais avant tout de bonheur et de beaux moments ensemble.

À bientôt dans un nouvel article ou sur les réseaux sociaux !

Julie


Laisser un commentaire