L’hiver d’un cheval de haut niveau


La saison hivernale pour un cheval de haut niveau peut être différente selon la discipline pratiquée et le niveau d’épreuve.

L’hiver, un rythme différent selon la discipline du cheval de haut niveau

Un rythme intense pour les concours indoors

Un cheval concourant en saut d’obstacles sur des pistes indoors va être en pleine saison de concours car les indoors se déroulent principalement en hiver.

Les étapes Coupe du Monde par exemple, commencent en octobre et se terminent pour la finale au mois d’avril. Pour les chevaux de haut niveau effectuant ces concours, le rythme hivernal est donc intense.

Une pause hivernale pour les compétitions en extérieur

Concernant les chevaux qui sortent en compétition plutôt sur des pistes extérieures, l’hiver va permettre de faire une pause dans les compétitions. La pause hivernale est essentielle pour « reposer » nos chevaux.

Au début de cette période, on baisse le rythme des entrainements, on peut aussi en profiter pour mettre les chevaux une à deux semaines au pas afin qu’ils se reposent. Cet arrêt doit servir à effectuer des soins tels que, la dentisterie, l’ostéopathie, ou effectuer des soins vétérinaires plus poussés qui demandent une pause.

Pour ceux qui ont la chance d’être proche de l’océan ou de la mer, amener les chevaux marcher dans l’eau est un excellent moyen de masser les membres fatigués des chevaux et « d’aérer » leur mental.

Nous avons la chance d’avoir le bassin d’Arcachon à une heure des écuries et nous adorons aller marcher dans l’eau avec les chevaux là-bas.  

La reprise progressive du travail après l’hiver

Après cette petite pause on reprend gentiment le travail sur le plat pendant quinze jours à trois semaines. On peut recommencer à sauter des petits obstacles, et des systèmes de gymnastiques en intégrant des barres aux sols, puis reprendre progressivement les entrainements plus intensifs.

L’hiver permet aussi de régler les problèmes « techniques » que l’on rencontre en concours.

L’hiver est une période que certains appréhendent car le temps n’est pas toujours agréable. Nous avons la chance à un certain niveau d’avoir des compétitions à partir du mois de janvier dans des pays avec une météo plus clémente. Les tournées en Espagne ou au Portugal remportent un franc succès car elles permettent de ressortir assez tôt en compétitions et elles offrent souvent des prestations de concours idéales (plusieurs terrains, warm-up, plusieurs semaines de compétitions, niveaux de compétitions variées).


Laisser un commentaire