L’état des sols, source d’agressions extérieures pour les sabots de votre cheval


5/5 - (3 votes)

Dans la gestion des sabots de votre cheval, il est essentiel de prendre en considération deux éléments clés :
– L’état des sabots chaque fois que vous appliquez un produit dessus
L’état des sols sur lesquels évolue votre cheval actuellement

Dans cet article, nous allons nous focaliser sur l’état des sols. Pourquoi cela est-il si important ?

Les pieds de votre cheval sont soumis à diverses agressions extérieures qui sont susceptibles de les fragiliser. Ces diverses agressions se situent dans chacun des sols sur lesquels je cheval évolue : carrière, manège, chemin de balade ou de trotting, prés, paddock… Ainsi que des sols sur lesquels je cheval est hébergé : au pré ou au box, sur paille ou sur copeaux, la fréquence du curage, la propreté de la litière…

Des sols changeants qui fragilisent les sabots de votre cheval

En fonction de la météo et de la saison, les sols se comportent différemment. Les carrières peuvent être par exemple sèches et poussiéreuses l’été (en fonction de la fréquence d’arrosage) tandis qu’elles seront humides voire parfois détrempées après une grosse averse en hiver.
De même que les prés seront secs avec une terre très dure l’été, tandis que la boue s’invitera plus facilement l’hiver, rendant le sol extrêmement humide et mou.
Chaque situation apporte son lot de désagréments, avec des sols changeants qui fragilisent les sabots de votre cheval.


Aucun type de sol n’est idéal pour les pieds du cheval. L’importance étant de toujours conserver un taux d’hydratation optimal afin de maintenir la corne du sabot suffisamment rigide afin de supporter correctement le poids du cheval, ainsi que de le propulser correctement, tout en conservant son élasticité, primordiale pour l’absorption des chocs.

Un exemple de carrière très sèche et poussiéreuse en plein été.
Un pré détrempé avec de l’eau stagnante en plein hiver



L’entretien des sabot, c’est donc l’art de trouver le juste équilibre entre rigidité et élasticité. C’est conserver un pied fort grâce à la modulation de l’hydratation de la corne en fonction de la saison. C’est pour cela qu’il est impératif d’adapter les soins.

L’état des sols en Automne/Hiver : mous et humides

A cette période de l’année, il conviendra de limiter l’humidité dans les sabots de votre cheval, présente en grande quantité dans les sols sur lesquels évoluera votre cheval : paddock, pré, carrière, chemins de balade… Pour se faire, certains produits peuvent jouer le rôle de « barrière » contre l’humidité.

Nos onguents PEDIGARD contiennent de la cire d’abeille, ayant un rôle imperméabilisant formidable ! PEDIGARD Onguent noir est davantage conseillé en cette période car la porosité charbon actif végétal lui confère des propriétés d’absorption des agents extérieurs bien pratique en cette saison ! Attention cependant à l’appliquer sur un pied sec, avant exposition à l’humidité. Car une fois l’humidité dans le pied, l’imperméabilité de PEDIGARD ne laissera plus s’échapper l’humidité du pied. Il sera alors plus adapté d’utiliser l’huile fluide PEDIFLEX qui laissera davantage respirer le pied tout en le renforçant.


Pour le dessous du pied, le goudron végétal de pin PEDIBLOK joue lui aussi le rôle de barrière. Il s’applique également exclusivement sur un pied sec et sain, avant exposition à l’humidité (si votre cheval sort de son box sur une litière bien propre par exemple, avant d’aller travailler dans la carrière humide). Si le pied de votre cheval est déjà humide, il faut alors proscrire le goudron et se tourner de nouveau vers l’huile PEDIFLEX pour mettre au pied d’évacuer l’eau tout en se renforçant.

La fourchette est une zone à surveiller tout particulièrement lors des périodes humides. Il s’agit vraiment du point sensible du pied du cheval en hiver ! PEDICADE pourra alors être utilisé à raison d’une fois par semaine à titre préventif. Toutefois, en cas de fourchettes déjà altérées, une application quotidienne sera nécessaire pendant 1 semaine, avant d’espacer les applications progressivement.

L’état des sols au Printemps/Été : secs et durs

Il conviendra ici d’assurer une hydratation optimale afin de conserver l’élasticité de la corne du pied. Le soin le plus hydratant de la gamme Ravene est PEDIGARD Onguent blond. Le rôle imperméabilisant de la cire d’abeille, s’il est utile pour protéger le pied de l’humidité l’hiver, est extrêmement utile en saison sèche pour maintenir l’humidité présente dans le pied et éviter ainsi le dessèchement de ce dernier. De plus, l’huile de colza est riche en oméga 3 et en vitamine E ce qui lui confère des propriétés nourrissantes et antioxydantes. L’huile de macadamia, quant à elle, est extrêmement pénétrante, assouplit la corne en profondeur. Sa composition en acides gras proche de celle du sébum est anti-déshydratation.

Ce qu’il faut prendre en compte pour l’entretien des sabots de votre cheval

Bien qu’il soit indispensable d’adapter les soins en fonction de la saison, la météo n’est pas le seul élément à prendre en compte dans l’entretien des sabots de votre cheval. En effet, la nature du pied de votre cheval, et la façon dont il réagit peuvent être tout à fait différentes d’un individu à l’autre. Certains chevaux vont très bien supporter l’humidité et les pieds vont rester en excellent état, quand d’autres vont souffrir d’un trop plein d’humidité, même en saison sèche ! Le mode de vie joue énormément également. Un cheval vivant au pré ou allant au paddock tous les jours n’aura pas les mêmes besoins qu’un cheval passant la majorité de son temps au box. Et même au box, cela dépendra alors du type de litière et de la façon dont elle est entretenue…

Dans un prochain article, nous nous focaliserons donc sur l’état des pieds de votre cheval, au moment où vous faites les soins. Puis enfin nous vous expliquerons comment, de façon très simple à l’aide d’un tableau, croiser ces 2 données afin de ne pas vous tromper dans les produits à appliquer pour prendre soin des pieds de votre cheval !

À très bientôt

Amélie


Laisser un commentaire