Le cardiofitness chez le cheval


5/5 - (5 votes)

Séance cardiofitness

En fonction de votre discipline de prédilection, l’entraînement du muscle du cœur aura soit un objectif d’endurance (endurance, trec, …) soit un objectif d’explosivité ( CSO, dressage, pony-games, …).

Travailler l’endurance, c’est habituer le cœur à battre à une fréquence moyenne pendant longtemps. 

Il est intéressant de connaître la fréquence cardiaque de son cheval au repos (entre 32 Battement Par Minute et 45 BPM) pour pouvoir évaluer les progrès. Avec l’entraînement, cette valeur doit diminuer et tendre vers les 32 BPM.

Trotting et galoping

Les exercices de choix sont le trotting puis le galoping, de durée longue à allure modérée. Définissez à l’avance votre programme en choisissant la durée des phases et le nombre. Pour débuter, commencez par 3 à 4 phases de 6 minutes, à vitesse constante, entrecoupée de phases de récupération au pas. A chaque palier de progression, vous augmenterez de 2 minutes vos phases. Observez la respiration et la transpiration de votre cheval pour évaluer sa forme. A partir de 10 minutes, réduisez le nombre de phases pour arriver à 2 phases de 15 à 20 minutes, entrecoupées d’une pause de marche au pas  suffisamment longue pour que votre cheval retrouve une respiration normale.

Le dénivelé augmentera la difficulté de cet exercice.

Travailler l’explosivité, c’est soumettre le cœur à des augmentations de fréquence sur des périodes relativement courtes. 

En fractionné

L’exercice de choix sera le travail en fractionné. Pour une durée totale maximale de 1h, alternez les phases d’allure et les phases de pas. Les phases d’allure se font à cadence élevée toutes les 2 à 4 minutes selon la condition physique de votre cheval (et la vôtre !!). Les phases de pas sont de durée identique.

Dans les 2 cas, on ne néglige pas sa détente ni la récupération active puis passive !!

Tous ces exercices peuvent être pratiqués à pied, si le cœur vous en dit !

A bientôt,

Camille


Laisser un commentaire