La Gale de Boue (Dermatophilose)
Home » Blog » Nos conseils et astuces » La Gale de Boue (Dermatophilose)

La Gale de Boue (Dermatophilose)

4.9/5 - (8 votes)

Nos conseils et astuces Le
4.9/5 - (8 votes)

On la redoute tous… particulièrement en ayant des équidés au pré, et qui plus est, en hiver… la Gale de boue !
On vous propose aujourd’hui un point sur cette maladie, qui peut vite devenir infernale à gérer pour vous propriétaire, et douloureux pour votre cheval. Rassurez-vous, s’informer et effectuer des soins préventifs permet de limiter les risques et de passer des hiver boueux… mais sereins !

La Dermatophilose, qu’est-ce que c’est ?

Communément appelée Gale de boue, la Dermatophilose ne fait pourtant pas partie de la famille des gales. Il s’agit d’une bactérie, appelée Dermatophilus congolensis.
Elle se plaît tout particulièrement dans les environnements humides, tels que, par exemple : la boue !

Comment reconnaître la gale de boue ?

La gale de boue (dermatophilose) se caractérise par une apparition de croutes au niveau des parties du cheval affectées. Celles-ci sont très souvent les paturons, mais le dos et le garrot du cheval sont aussi régulièrement touchés.
Les croutes cachent une lésion ulcéreuse. La zone périphérique de la plaie est souvent chaude, engorgée et douloureuse, causant parfois une boiterie si située sur les paturons.
Ces symptômes peuvent également correspondre à d’autres pathologies. Il est donc parfois nécessaire que le vétérinaire pratique une analyse des tissus affectés, afin de confirmer l’origine du problème.

Pour venir à bout de ce fléau, deux points fondamentaux :

1 – La régularité des soins locaux

Les soins locaux doivent être réalisés le plus souvent possible, idéalement tous les jours.
Première étape : un nettoyage de la zone concernée, différentes possibilités s’offrent à vous :
– Si cela est possible, vous pouvez nettoyer la zone en brossant tout simplement la zone pour éliminer la boue séchée. Cela n’est toutefois pas possible si la boue est toujours humide.
– Vous pouvez également bien doucher à l’eau claire.
– En cas de lésions importantes, il est recommandé d’ajouter un désinfectant doux lors du nettoyage, et bien rincer.
Deuxième étape : le séchage
Il est impératif de bien sécher la zone que vous venez de nettoyer (si vous avez utilisé la douche) en étant vigilant :
– À utiliser une serviette parfaitement sèche et propre (je vous conseille d’en avoir plusieurs afin d’effectuer un roulement pour les lavages en machine !)
– À sécher délicatement sur ces zones abimés, sans frotter
Troisième étape : l’application d’un corps gras
Une fois la zone bien propre et sèche, appliquez un corps gras en couche épaisse.
Répétez ces gestes tous les jours jusqu’à amélioration.

2 – La gestion de l’environnement

Si les soins locaux sont essentiels, malheureusement il ne seront pas suffisant si l’environnement n’est pas propice à une amélioration du problème. Car vous allez lutter contre les conséquences sans gérer la cause du problème !
Cela n’est plus un secret, la gale de boue trouve son bonheur dans… la boue ! Et donc l’humidité. Pour optimiser vos soins locaux, il va donc être essentiel d’isoler voter cheval de l’humidité au maximum.
Pour les chevaux vivant au pré (qui sont les plus sujets à la gale de boue), un bon compromis consiste à rentrer votre cheval au box la nuit. L’idéal dans ce cas de figure étant de réaliser les soins au retour du pré, avant de passer la nuit au sec. Veillez à ce que la litière soit également bien propre et sèche. Si les lésions sont trop importantes, il ne faut pas hésiter toutefois à isoler totalement votre cheval de l’humidité en le maintenant au box quelques jours.
Une autre solution pour éviter d’avoir à rentrer son cheval au box, est d’optimiser les sols du pré, en stabilisant les zones de piétinement (entrée, râtelier à foin, abreuvoir…). Un abris sec et paillé peut également aider.

Je vous rappelle que si les lésions vous semblent trop importantes, ou si votre cheval semble douloureux, il est impératif d’appeler votre vétérinaire et de faire le point avec lui directement.

Laissez-vous guider par notre protocole de soin sur-mesure !

Quel que soit la problématique cutanée de votre cheval, vous pouvez vous laisser guider par notre protocole de soin sur-mesure : il vous suffit de répondre très rapidement à quelques questions concernant votre cheval, et op ! Vous accéderez à un protocole clair et précis, détaillé étapes par étapes et en images ! RDV juste ici !

Retrouvez DERMA PROTEC, notre soin cutané toutes saisons juste ici :

Bon courage à tous, et vivement le printemps !

Amélie

L'équipe Ravene
L'équipe Ravene
Amélie & Anna