J’ai testé pour vous le Shiatsu !


Bien souvent, lorsque vous réalisez un check-up complet de votre cheval, vous faîtes appel à votre ostéopathe, dentiste, etc. Mais avez-vous pensé au Shiatsu et aux bienfaits que ces techniques chinoises peuvent procurer à votre cheval ? Je l’ai testé pour vous !

En effet, bien souvent les douleurs physiques peuvent provenir d’un mal être psychologique, les techniques du Shiatsu représentent une nouvelle forme d’interaction avec le cheval et permettent avec une vision globale de traduire les problèmes physiques et émotionnels de nos chevaux.

Pour connaître les secrets d’un cheval au top de sa forme et totalement relaxé, j’ai rencontré Delphine, une professionnelle dans la pratique du Shiatsu équin et canin. Dans l’interview qui suit, elle vous exposera les bienfaits de ses séances, les répercussions sur le corps et le moral du cheval ainsi que les différentes techniques existantes.

Qu’est ce que le shiatsu ?

Le shiatsu signifie littéralement “pression des doigts”, c’est une thérapie manuelle, énergétique et holistique originaire du Japon. Le shiatsu se base sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise, médecine ancestrale qui s’est forgée en expérimentant différentes théories afin de les vérifier et les valider durant des millénaires.

Comme l’acupuncteur, je travaille sur les méridiens (ce sont des trajets qui traversent le corps, qui sont reliés à des organes et qui possèdent tous des fonctions particulières) et les points d’acupuncture mais avec mes mains et non avec des aiguilles.

Le shiatsu ne se préoccupe pas seulement des symptômes, le praticien cherche aussi et surtout à comprendre quelle est la cause des symptômes afin qu’ils ne réapparaissent plus.

Quels sont les bienfaits d’une séance de shiatsu ?

Les bienfaits d’une séance de shiatsu sont nombreux et variés car chaque séance est différente. Il y a certains bienfaits qui se retrouvent dans toutes les séances :

  • une grande relaxation, 
  • une sensation de bien-être et de légèreté,
  • une amélioration de l’état général,
  • un renforcement du système immunitaire.

Ensuite, selon ce que l’on cherche à faire grâce à la séance, les bienfaits pourront être une amélioration :

  • de l’appareil locomoteur (articulations, muscles, tendons et ligaments),
  • du système digestif, métabolique et même hormonal et reproducteur,
  • du système nerveux, circulatoire et lymphatique,
  • de la qualité de la peau, du poil, des crins et des sabots,
  • de l’aspect émotionnel (anxiété, stress, colère, tristesse, apathie, angoisse, etc.)
  • etc.

C’est ce qui est génial avec le shiatsu, c’est que l’on peut travailler sur à peu près toutes les pathologies grâce à un immense éventail de possibilités de travail grâce aux points d’acupuncture.

Quelles parties du corps du cheval peut-on manipuler sans danger ?

J’ai envie de dire aucune dans le sens où il y a toujours un risque lorsque l’on manipule un cheval qui fait en moyenne 500kg, qui a des dents et des sabots. C’est pour cela que l’on apprend en formation à adopter des positions dites « de sécurité » afin de pouvoir bouger rapidement et ne pas recevoir de coups. Tout comme l’ostéopathie demande des mouvements précis, on ne s’improvise pas praticien shiatsu car en plus de se mettre en danger, on peut faire mal au cheval si on ne fait pas correctement les pressions.

Quelles sont les différentes techniques existantes ?

Chaque praticien shiatsu a sa propre technique en fonction de sa sensibilité. Tout comme chaque école enseigne à sa manière. Deux praticiens ne travailleront donc pas de la même façon et pourront ne pas avoir les mêmes résultats.

Il y a également une différence entre le shiatsu de relaxation et le shiatsu thérapeutique.

Le shiatsu de relaxation consiste en un protocole d’une série de pressions et de massages sur l’ensemble du corps et des méridiens.

Le shiatsu thérapeutique va, en plus du protocole de relaxation, travailler sur des points d’acupuncture spécifiquement sélectionnés pour répondre à la problématique du cheval. C’est celui-ci que je pratique mais ce n’est pas le cas de tous les praticiens. Il est préférable de vérifier ce point selon ce que vous attendez de la séance de shiatsu.

Comment savoir si mon cheval a besoin d’une séance de Shiatsu ?

C’est vous qui connaissez le mieux votre cheval mais je dirais qu’il n’y a jamais de mauvais moments pour faire une séance de shiatsu car on peut pratiquer de différentes manières.

Il y a en premier lieu, le shiatsu dit d’entretien car il vient entretenir la bonne santé du cheval pour qu’il reste en pleine forme tout au long de l’année.

Ensuite, il y a le shiatsu dit préventif. On l’utilise pour anticiper l’arrivée d’une pathologie chronique (arthrose, fourbure, dermite estivale, emphysème, etc.) et permettre à l’organisme de ne pas la redéclencher.

Enfin, il y a le shiatsu dit curatif qui est utilisé lors de douleurs aigues ou lorsque le cheval est en difficulté physique ou émotionnel. On agit pour rééquilibrer l’organisme au moment où il est en difficulté.

On peut également offrir une séance de préparation physique et émotionnelle pour une compétition ou un évènement ou après pour une séance de récupération.

L’idéal est encore de faire pratiquer une séance de shiatsu à votre cheval pour découvrir. Suite à la séance, grâce aux explications de votre praticien et votre ressenti, vous serez à même de savoir quand est-ce que votre cheval en aura à nouveau besoin.

Comment avez-vous appris ces techniques ?

J’ai suivi une formation professionnalisante de 2 ans afin d’être praticienne shiatsu équin et canin. Cette formation a été extrêmement complète et enrichissante tant en apprentissage de la Médecine Traditionnelle Chinoise qu’au niveau anatomie du cheval et du chien. Lors de cette formation, j’ai également pu apprendre les quelques 360 points d’acupuncture et leurs différentes fonctions afin d’offrir à chaque animal une séance personnalisée.

Pouvez-vous nous expliquer les différentes étapes lors d’une séance de Shiatsu ?

Je commence tout d’abord par un court entretien avec le propriétaire référent du cheval afin de récolter le plus d’informations possibles (âge, race, conditions de vie, alimentation, activité, historique de santé, etc.). Puis je procède à un effleurage énergétique pendant lequel j’effleure l’ensemble du corps du cheval, ses méridiens et certains points clés pour récolter encore plus d’informations pour faire ce qu’on appelle un bilan énergétique. Grâce à toutes les informations récoltées, je vais savoir sur quels axes travailler et pouvoir sélectionner les points d’acupuncture les plus indiqués pour le cheval.

A partir de ce moment, je lâche le papier et le stylo pour commencer le protocole de shiatsu de relaxation avant de finir par le travail spécifique sur les points d’acupuncture. De cette manière, le cheval reçoit un soin sans aucune coupure, ce qui lui permet de se relâcher et d’apprécier la séance au maximum.

Je finis la séance par un petit compte rendu papier que je remets au propriétaire référent du cheval reprenant ce qui a été fait durant la séance et également quelques conseils sur l’alimentation, des compléments naturels et la reprise d’activité.

Merci à Delphine pour toutes ses réponses, n’hésitez pas à la retrouver sur son site internet et sa page Facebook.

En espérant vous avoir donné envie de tester le Shiatsu à votre tour !

À bientôt sur les réseaux sociaux !

Julie


Laisser un commentaire