Epidémie de Rhinopneumonie : le mot d’Amélie


5/5 - (2 votes)

Bonjour à tous, 


Après bientôt une année complète de crise sanitaire pour nous humains, voila qu’en ce début du mois de Mars, la Rhinopneumonie sème la panique dans le milieu équestre. Si vous êtes propriétaire (ou juste cavalier !), vous êtes forcément très touchés par les témoignages qui circulent sur les réseaux sociaux, et probablement anxieux face à cette maladie très impressionnante.


Les symptômes de la rhinopneumonie 

L’Herpès Virus Equin, appelé donc rhino pneumonie, se manifeste sous différentes formes en fonction des deux grandes espèces d’herpès virus : le EHV-1 et le EHV-4. Tandis que le EHV-4 provoque des problèmes respiratoires, l’EHV-1 provoque quant à lui des troubles nerveux ainsi que des avortements pour ls juments gestantes.

Une infection virale extrêmement contagieuse

Si la vigilance est de mise dans cette situation, c’est parce que ce virus est extrêmement contagieux : via la contact direct avec le jetage d’un cheval malade, mais aussi via le contact indirect (matériel, humain, air…). C’est pour cette raison que les mesures sanitaires sont extrêmement importantes pour éviter la propagation du virus et préserver ainsi nos chevaux. 

Ainsi, je vous invite à la plus grande prudence ! Évitez de déplacer vos chevaux, prenez bien soin de vous désinfecter si vous vous rendez des dans écuries différentes dans la même journée. N’hésitez pas à en faire part à tout intervenant extérieur qui pourrait se rendre au sein de votre structure (ostéopathe, maréchaux…) afin de minimiser les risques. Si votre écurie a pris des mesures, ou mis en place un protocole spécifique, suivez-le à la lettre ! C’est ainsi que vous préserverez au mieux vos compagnons. 

J’ai une très grande pensée pour tous les chevaux qui sont actuellement malades, et à leur entourage qui se mobilise et fait le maximum pour eux. Tout comme pour la crise sanitaire du Covid-19, tous ensemble nous pouvons lutter et éviter la propagation de ce virus. 

Je pense également bien à vous, propriétaires de chevaux, qui après cette année 2020 compliquée, se retrouvent de nouveau face à une situation de crise difficile à vivre. 

Prenez grand soin de vos chevaux et de vous. 

À bientôt

Amélie

Si vous voulez en savoir plus , n’hésitez pas à consulter l’article sur la rhinopneumonie chez le cheval, sur le site de notre maison mère, les Laboratoires Audevard.


Laisser un commentaire