Entretien des sabots du cheval


Même si cela parait évident, il est primordial d’accorder du temps à l’entretien des sabots de son cheval. Il ne faut pas oublier que nos chers compagnons pèsent plusieurs centaines de kilos et que cette masse repose sur leurs pieds. Et un cheval qui ne peut plus utiliser correctement ses pieds, est un cheval en danger… Il est donc nécessaire d’être attentif à l’état général des pieds. Les sabots du cheval jouent un rôle crucial d’un point de vue physique et biomécanique, et c’est pourquoi il faut les entretenir convenablement.  

Pourquoi entretenir les sabots de son cheval ?

Pour bien comprendre l’importance d’entretenir les sabots de son cheval, faisons un petit rappel sur la structure complexe qu’est le pied : il est composé d’une partie externe (le sabot avec les glomes, la fourchette, la sole, …) et d’une partie interne (l’os, les tissus, les tendons, …). Nous allons nous concentrer sur l’entretien de la partie externe du pied, celle qui est soumise à des agressions externes permanentes (pluie, boue, cailloux, coups, …). Le sabot peut être considéré comme l’ongle du cheval et il est important de l’entretenir pour qu’il exerce son rôle protecteur. Le fait que cette partie soit soumise continuellement à des agressions externes, nous pousse à le fortifier pour ne pas qu’il devienne une source de douleur / gêne pour le cheval.

Comment entretenir le sabot de son cheval ?

Il existe plusieurs soins pour entretenir le sabot de son cheval mais le plus important est de le faire régulièrement afin de ne jamais laisser un pied s’abimer de trop. Il existe 4 soins courants assez simples à effectuer pour un bon entretien du sabot de son cheval :

  • Le curage régulier avant et après le travail
  • Le brossage
  • Le séchage (surtout si vous comptez le graisser)
  • L’application de produits de soin (graisse, huile, …)

Évidemment, l’entretien diffère en fonction de l’état du pied. S’il est sec, on va privilégier des graisses à pied qui hydrateront le sabot avec des ingrédients spécifiques. Au contraire, s’il est humide et que la corne est un peu tendre, il faudra plutôt opter pour des produits à base d’ingrédients asséchant et fortifiant (l’huile de cade pour la fourchette par exemple, ou encore le charbon végétal) pour renforcer le sabot. N’hésitez pas à demander des conseils à votre maréchal-ferrant ou votre podologue si vous avez des doutes sur l’entretien des sabots de votre cheval.


Laisser un commentaire