Camille répond à VOS questions !


Chose promise, chose due ! Il y a quelques semaines on vous proposait sur Instagram et Facebook de poser VOS questions à notre ostéopathe équin partenaire, Camille et vous aviez été nombreux à solliciter ses conseils et son savoir. Aujourd’hui elle vous dit tout ! Voici ses réponses :

1.Quelles études pour devenir ostéopathe ?

Plusieurs possibilités selon les écoles : 

Soit en formation continue, après avoir été diplômé d’une formation médicale à la base (vétérinaire, médecin, kinésithérapeute ou ostéopathe) et faire 3ans d’école à raison d’un week-end tous les mois/2mois. 
Soit en formation initiale dans des écoles qui proposent une intégration post bac. 

Une fois le diplôme obtenu, il reste à passer un examen devant la commission du conseil de l’ordre des vétérinaires.

2. Est-ce un métier difficile ?

Tant qu’on aime ce que l’on fait, aucun métier n’est difficile. Mais oui, on travaille qu’il fasse 0 ou 40 degrés, dans des écuries luxueuses ou au fin fond d’un pré de boue. Et toujours penser SÉCURITÉ!

3. À quelle fréquence notre cheval doit-il voir l’ostéopathe ?

On me pose souvent la question. Une à 2 fois par an pour un suivi régulier. Certains chevaux nécessitent un suivi trimestriel. En cas de soucis ou d’accident, faire vérifier dès que l’état de votre cheval le permet.

4. Est-ce qu’un poulain entre 3 et 5 ans a besoin de visite ostéo ?

Tout à fait! A partir de 2/3ans il est très important de montrer régulièrement votre jeune cheval à votre ostéopathe pour accompagner au mieux sa croissance. 

5. Mon cheval couche les oreilles quand je pose la selle et je le sangle…

Les réactions de sanglage peuvent être signes de plusieurs choses, à faire vérifier:

Douleur musculaire du pectoral ascendant 
Douleur vertébrale ou costale

6. Est-ce que monter à cru peut blesser mon cheval ?

Tout dépend ce que l’on entend par « monter ». Si le cavalier est à sa place des pieds à la tête, en passant par ses mains alors pas de problème!En revanche, si le cavalier se crispe, bloque son assiette et se cramponne à la bouche de son cheval alors je conseille de ne monter à cru qu’occasionnellement. A faire ponctuellement comme exercice pour le travail de la position du cavalier.

7. Comment bien détendre un cheval ayant de l’arthrose ?

Avant même de monter commencer par masser puis vous ferez une détente identique à un autre cheval mais plus longue. Vous trouverez le détail de ma réponse dans l’article du mois de Février!

8. Comment remuscler puis entretenir le dos d’un cheval ?

3 mots à retenir : abdominaux, engagements et régularité.

Pour muscler un dos, il faut nécessairement commencer par travailler les abdominaux de votre cheval Pour travailler ses abdominaux et commencer à travailler son dos, votre cheval doit pouvoir fléchir ses hanches et engager ses postérieurs Le travail doit être régulier sur une semaine, doit être symétrique et équilibré dans la durée.Pour en savoir davantage restez connectez, un article sur les dos du cheval sortira au mois de Juillet !

À bientôt pour un nouveau point ostéo !

Camille


Laisser un commentaire