Appréhender l’hiver de son cheval sereinement


Bien que les saisons ne soient plus aussi marquées qu’auparavant, que certaines semaines d’automne soit aussi chaudes que l’été alors que d’autres frôlent les températures hivernales, les changements de temps sont toujours aussi contraignants pour l’organisme de votre cheval.

En cette saison, les beaux jours froids et secs alternent avec les journées humides, pénibles pour les articulations les plus sensibles. Rien n’est encore prouvé sur le lien entre les changements de météo et l’augmentation des douleurs articulaires. Il est cependant admis que la pression atmosphérique jouerait un rôle dans l’accentuation de ces douleurs. Il est donc important de surveiller certains paramètres qui influencent l’apparition de l’arthrose comme la stimulation non appropriée des articulations. 

En cas de raideur musculaire, il est recommandé d’augmenter le temps de la détente, c’est à dire l’échauffement de votre cheval (lire l’article “Une bonne détente pour une bonne séance“).

Si votre cheval montre des signes de raideur articulaire, acceptez d’alléger le travail et profitez de cette période pour faire un check up: vétérinaire, ostéopathe, dentiste, maréchal/podologue, vermifuge, tonte éventuelle… Bref, chouchoutez-le pour entrer sereinement dans l’hiver. 

Attention cependant aux belles journées ! Bien emmitouflés, nous sommes tous tentés de capter le moindre rayon de soleil et d’en faire profiter son cheval. 

Les sols froids, parfois gelés sont très durs. Quand votre cheval frappe le sol avec le sabot, l’onde de choc qui se répercute dans tout l’axe du membre est plus importante. Préférez le pas et surveillez les plaques de verglas.

Si l’envie vous prend de faire briller votre monture, la douche froide en cette période n’est pas des plus appréciée : la température doit dépasser les 20 degrés ! En hiver, juste un rinçage de pied jusqu’au boulet est conseillé. Alors comment faire pour sauver les balzanes blanches de votre cheval ? C’est le moment d’utiliser le Shampoing sec Easy Shine Mouss : sous forme de mousse, il s’utilise sans eau et sans rinçage !

Les variations de températures sont le casse-tête des cavaliers qui couvrent leurs chevaux. Un cheval tondu pas assez couvert peu prendre froid, mais un cheval trop couvert, qui transpire sous sa couverture est tout aussi problématique, d’autant plus que cela est désagréable pour lui. N’hésitez pas à vous organisez entre propriétaires pour gérer les couvertures.

Malgré toutes les précautions prises, les changements de températures peuvent affaiblir votre cheval et mettre à l’épreuve son système respiratoire. Le sirop OXXYGEN lui apportera du confort. Les plantes contenues dans le sirop boosteront également son immunité. 

Bel hiver à tous !

Camille


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *