faire plus pour son cheval

Vos Questions

 

Pourquoi utiliser un onguent fluide plutôt qu’une graisse ?
Contrairement à la graisse à pieds, un onguent fluide est stable dans la durée : il ne fond pas en été et ne durcit pas en hiver. De plus, rapidement absorbée par le sabot, l’onguent fluide vous permet de remettre votre cheval au box sans attendre.
Mon cheval risque-t-il d’être contrôlé positif en compétition en lui donnant des produits Ravene ?
Les formules des produits Ravene ont été élaborées par les vétérinaires experts des Laboratoires Audevard qui garantissent la sécurité des produits. : les formules ne contiennent aucun ingrédient dopant.
Mon cheval va-t-il prendre ces produits facilement ?
Tous nos produits ont été testés avant d’être commercialisés. Par ailleurs, les arômes ont été travaillés dans un souci d’appétence maximale. Mais nous ne sommes bien sur pas à l’abri de la rencontre avec un cheval difficile ! Dans ces cas là, n’abandonnez pas au premier essai mais habituez votre cheval progressivement à ce nouveau goût.
Pourquoi des produits ont différentes « galéniques » (granulés / solution / poudre) ?
Les formulations liquides ou granulés ont un avantage majeur par rapport à la poudre : il n’y a aucune déperdition du produit. C’est donc l’assurance que votre cheval a pris une ration complète.
La formulation liquide a pris un léger avantage sur les granulés depuis quelque temps du fait de sa praticité mais aussi de son appétence. Praticité puisque pour une même durée de traitement, les boîtes sont généralement plus petites et compactes d’où une plus grande facilité de transport et de stockage. Meilleure appétence prouvée puisque le produit se dilue mieux dans la nourriture et que les arômes sont plus aisément travaillés.
NUTRILYTE est néanmoins disponible en sachet de poudre parce que c’est le produit nomade par excellence. Utilisé en concours, avant ou après le transport, en randonnée, la petite taille des sachets lui confère un grand avantage. En effet, quoi de plus pratique qu’un petit sachet d’électrolytes glissé dans sa poche ?

Considérez-vous votre cheval comme un déraciné ?
Le cheval a pourtant été sorti de son élément sauvage par l’homme. Sa condition d’animal domestiqué l’a coupé de l’environnement naturel qui lui correspond en terme de ressources.


Considérez-vous votre cheval comme un sportif ?
De plus, nous lui demandons beaucoup. A quel autre animal demandez-vous de marcher de longues heures en vous ayant sur le dos ? A quel autre animal demandez vous de courir, sauter, se plier dans tous les sens ? Depuis que le cheval a rencontré l’homme, il fournit des efforts physiques supérieurs.


Traitez-vous votre cheval comme un sportif ?
Comment le sportif humain gère-t-il sa condition physique ? Par l’entraînement bien sûr ! Mais pas seulement ! Le sportif de haut niveau prendra autant soin de son programme alimentaire que de son programme d’entraînement. Aujourd’hui, la majorité d’entre nous prodigue des soins à notre cheval avant et après l’entraînement : pansage, brossage, douche, onguent... Est-ce un coup de peigne et un bon cirage de chaussures qui permettra à l’athlète humain de donner le meilleur de lui-même ?